Posted in Pénis Santé

La maladie de La Peyronie : causes, prévention, traitement, atténuer la courbure du pénis

Je suis le fondateur de ce blog. J'ai acquis une expérience dans les problèmes intimes masculins en essayant tout d'abord de me perfectionner moi-même. Coach, mentor, conférencier. Je dédie maintenant ma vie à partager mon expérience en matière de sexualité.
La maladie de La Peyronie : causes, prévention, traitement, atténuer la courbure du pénis Posted on 9 août 20182 Comments
Je suis le fondateur de ce blog. J'ai acquis une expérience dans les problèmes intimes masculins en essayant tout d'abord de me perfectionner moi-même. Coach, mentor, conférencier. Je dédie maintenant ma vie à partager mon expérience en matière de sexualité.
La maladie de La Peyronie : causes, prévention, traitement, atténuer la courbure du pénis
5 (100%) 1 vote

La maladie de La Peyronie, parfois orthographiée syndrome de Lapeyronie, est un trouble du pénis, décrit pour la première fois par le chirurgien de Louis XV, François de La Peyronie. Cette maladie est donc connue depuis de nombreux siècles, malheureusement, nous ne connaissons pas toujours ses causes exactes. Elle peut être très handicapante pour les hommes qui en souffrent, puisqu’il s’agit d’une sclérose du corps caverneux, entrainant une déviation ou une courbure de la verge en érection.

Que faire quand la maladie de La Peyronie se déclare ? Quels sont les symptômes ? Peut-on l’atténuer ? Quelle solution pour redresser la verge ? Existe-t-il un traitement contre la maladie de La Peronie ?

On vous dit tout !

Qu’est-ce que la maladie de La Peyronie ?

Si vous avez toujours eu le pénis courbé, il est peu probable que vous souffriez de la maladie. Cela veut seulement dire que vous avez naturellement une forme de pénis qui est courbée. Malgré tout, il se peut que vous souffriez de la maladie depuis presque toujours, car de rares cas se déclarent dès l’adolescence. En principe, la maladie s’attrape dans la cinquantaine, le plus souvent entre 53 et 55 ans.

Si votre pénis a une déviation trop extrême, il est peut-être préférable de consulter un médecin. Soit il s’agit de la maladie de La Peyronie, soit d’une malformation.

La plupart du temps, il est simple de diagnostiquer la maladie de La Peyronie soi-même. Les cas les plus fréquents se présentent de la même façon. En quelques semaines ou quelques mois, les hommes se rendent compte que leur pénis se courbe de plus en plus. S’il est normal que la forme de votre pénis change légèrement au fil des années, ce n’est pas normal qu’une courbure si marquée soit tout à coup présente. Si vous sentez que la partie qui se trouve dans la courbure est plus dure au toucher, alors il n’y a pas de doute, vous souffrez de la maladie de Le Peyronie.

Comment se manifeste la maladie de La Peyronie et quelles sont les causes ?

On ne connait pas exactement les causes de la maladie, même si des microtraumatismes au niveau de la verge peuvent inciter la maladie à se déclarer. Ces microtraumatismes peuvent être causés par une utilisation trop intense du pénis lors de rapports sexuels ou que l’on se masturbe trop. Néanmoins, tous les hommes qui ont des microtraumatismes ne déclarent pas la maladie.

Au début, certains cas ressentent des douleurs intenses au pénis. Certains pourtant disent n’avoir rien ressenti. D’ailleurs, si le premier stade est bien la douleur, celle-ci diminue au fil du temps, puis disparait en 6 à 8 mois. Il s’agit d’une fibrose qui se développe comme une enveloppe autour du corps caverneux. Mais au bout de 6 à 8 mois, comme la fibrose est complètement installée, l’inflammation a disparu et la douleur aussi.

La sclérose durcit le corps caverneux et entraine une tension sur les tissus, ce qui provoque une déviation de la verge.

Qui est susceptible d’avoir la maladie de La Peyronie ?

Étonnamment, les statistiques indiquent que deux tiers des hommes atteints de la maladies sont de type européen et sont du groupe sanguin A+. Les chiffres indiquent aussi que 3 à 9 % des hommes auront cette maladie, même sans le savoir. Certaines scléroses sont si petites qu’elles n’entrainent pas de modifications importantes de la forme du pénis, et donc, ces hommes d’un certain âge ne remarqueront même pas qu’ils ont la maladie.

Par contre, 10% des hommes qui ont la maladie de La Peyronie, ont développé une déformation handicapante.

Le plus souvent, la courbure se fait sur la partie dorsale de la verge, c’est-à-dire que le pénis est plié vers le ventre. Rarement la courbe rend la verge pliée vers le bas. Par contre, il n’est pas rare que la courbe entraine un pénis courbé vers la gauche ou vers la droite. La sclérose entraine une réduction de l’élasticité et rend des parties dures au corps caverneux, mais ces plaques sclérosées ne se manifestent pas toujours au même endroit. Si les plaques apparaissent au milieu de la verge mais sur toute la circonférence, alors le pénis prend une forme de sablier. Cela a le même effet qu’un corset.

Comment traiter la maladie de La Peyronie ?

Malheureusement, à l’heure actuelle, il n’existe toujours pas de traitement miracle. Il s’agit d’une maladie pour laquelle il est recommandé d’aborder une approche additive. C’est-à-dire, qu’il vaut mieux essayer plusieurs traitements et méthodes à la fois, car aucune des solutions n’apportent un résultat miracle et immédiat.

Il est préférable de traiter la maladie de La Peyronie dès le premier stade. Il ne faut pas attendre que les plaques fibreuses se soient totalement installées pour agir. Les urologues indiquent qu’un traitement rapide permet déjà de limiter les dégâts et de stabiliser l’évolution de la maladie.

  • Les extenseurs péniens
pénis tordu maladie
L’extenseur de pénis est efficace pour réduire la courbe du pénis

Comme le rappelle l’AFU (Association française d’urologie), les extenseurs péniens font partie des solutions les plus fréquentes pour soigner la maladie de La Peyronie. Le seul inconvénient est le côté peu pratique de l’extenseur de pénis. Il faut le porter 3h par jour pendant 6 mois au moins pour atténuer la courbure du pénis. Néanmoins, l’AFU indique que 60% des patients ont remarqué une amélioration significative.

Achetez ici l’extenseur de pénis Jes Extender, la marque qui a inventé l’extenseur pénien et qui est toujours la plus vendue dans le monde.

  • L’iontophorèse et les ultrasons

Un peu plus barbare, l’iontophorèse consiste à faire passer des substances dans la zone fibreuse, en utilisant un courant électrique à bas ampérage. Les ultrasons sont aussi parfois utilisés. Les deux méthodes ont une efficacité mitigée, mais elles peuvent permettre de figer ou stabiliser le trouble pour ne pas qu’il s’aggrave.

  • Les médicaments

Parfois, les médecins peuvent prescrire du Pentoxifylline ou un autre médicament qui a un effet vasodilatateur sur le pénis. Là aussi, il ne s’agit pas d’un traitement miracle et il doit être couplé à d’autres méthodes. Certains hommes entament aussi une cure de vitamine E en parallèle. Là encore, aucune étude ne prouve son efficacité.

maladie de lapeyronie
Injections à faire dans le pénis pour redresser le pénis malade

Le seul médicament qui vient de sortir en France est le Xiapex. Ce nouveau médicament américain a un effet direct sur la plaque en dissolvant les fibres de collagène. Il faut faire deux injections à trois jours d’intervalle et réaliser 4 cycles à trois mois d’écart. À l’heure actuelle, ce traitement n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Ce traitement permet de gagner 15 à 20 degrés de courbure, mais une fois de plus, il est efficace en adoptant une méthode additive. Il faut donc coupler ce traitement avec l’application d’un extenseur pénien de préférence.

  • La chirurgie

Une intervention chirurgicale qui consiste à redresser la verge est la cavernoplastie, en utilisant la méthode d’intervention de Nesbit. Une autre intervention consiste à enlever la plaque durcie et de la remplacer par une greffe veineuse ou prosthétique. Et finalement, la troisième opération consiste à placer un implant pénien.

Comment vivre avec la maladie de La Peyronie ?

Après le premier stade qui est douloureux, la maladie n’est pas dangereuse pour la santé et n’est pas mortelle. Une fois que le stade de la douleur des premiers mois est passée, les hommes qui souffrent de la maladie de La Peyronie doivent apprendre à vivre avec, ou bien essayer un traitement ou porter un extenseur de pénis.

La maladie est surtout handicapante, car il n’est pas facile de faire l’amour quand on a un pénis qui est tordu. En général, les hommes qui ont une vie sexuelle active et qui souffrent de la maladie doivent adopter des positions spécifiques. Il est préférable de faire la position des ciseaux quand on veut faire l’amour avec la maladie de La Peyronie.

Dans les cas les plus extrêmes, le médecin peut opter pour une cure d’Androcur, un traitement anti-érection. Il est parfois obligatoire d’empêcher les érections qui pourraient provoquer des déchirements du corps caverneux. Dans ce cas, on provoque l’impuissance volontaire du patient.

Pour les cas les moins handicapants, la maladie de La Peyronie reste un vraie source de complexes. Beaucoup d’hommes sont complexés par le pénis courbé.

Achetez ici l’extenseur de pénis Jes Extender, la marque qui a inventé l’extenseur pénien et qui est toujours la plus vendue dans le monde. L’extenseur de pénis est la seule solution qui permet d’atténuer la courbe chez soi, à force de patience. 

Comment faire l’amour plusieurs fois par jour ! Av... Beaucoup d’hommes se sentent frustrés de ne pas pouvoir satisfaire leur partenaire à cause de la différence de temps qu’il faut à un homme pour jouir ...
« Pourquoi j’ai une couille plus basse que l... Souvent, les garçons, les adolescents et même les hommes se demandent s’ils n’ont pas un problème aux testicules, lorsqu’ils découvrent que l’un pend ...
Pompe à pénis ou extenseur de pénis ? Comparaison ... Souvent, quand on parle d’agrandissement du pénis, les hommes pensent directement aux pompes à pénis. C’est même devenu un sujet courant, puisqu’on a ...
Le jour où j’ai compris que les meufs me lar... Je m'appelle Julien, j'ai 28 ans et je suis coach sportif à Biarritz. Je pratique la voile et le surf mais j'aime tous les sports. Aujourd'hui, je sui...
Je voudrais savoir si mon pénis est normal, je n&#... Bonjour, Corentin, merci pour ton message. Je suis ravi pour toi, car tu as déjà passé la première étape : osez en parler. Et la deuxième bonne nouvel...
Je suis le fondateur de ce blog. J'ai acquis une expérience dans les problèmes intimes masculins en essayant tout d'abord de me perfectionner moi-même. Coach, mentor, conférencier. Je dédie maintenant ma vie à partager mon expérience en matière de sexualité.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *